(Français) Quid sit musicus?

de Philippe LEROUX (compositeur)
pour luth, violoncelle, chœur, et électronique
Création, Commande Ircam-Centre Pompidou

La continuité et le processus musical, la mobilité de la perception et de l’harmonie sont des constantes du style de Philippe Leroux qui a souvent sollicité la recherche musicale et technologique de l’Ircam autour d’œuvres clés. Après Voi(rex) et Apocalypsis, Quid sit musicus ? oriente l’informatique musicale dans le sillage de Guillaume de Machaut. L’essence gestuelle d’un manuscrit du XIVe siècle et la perception de l’ancien trait calligraphique deviennent la base de la production sonore et de la composition d’une nouvelle œuvre. Philippe Leroux utilise le papier interactif, et des outils développés dans le cadre du projet ANR INEDIT pour redessiner et retrouver les gestes d’écriture de la partition de Machaut. « Quid sit musicus ? » (Boèce). Qu’est-ce que le musicien ? Est-il celui qui joue, celui qui fait ou celui qui comprend ?

À l’occasion de ce concert, également à 18h30 : la projection du film « Image d’une oeuvre N°18 : Quid Sit Musicus ?, de Philippe Leroux », un film de Thierry-Paul BENIZEAU en Salle Stravinsky de l’Ircam.

Posted in Uncategorized